L'auteur y conteste la définition donnée par Kezeco.fr du PIB qu'il réfute en s'appuyant sur celle de l'Insee. Il en conclut que « sans surprise, les biais de construction du Codice se retrouvent dans le traitement des informations effectué par ce groupe. La sur-représentation des entrepreneurs, signe d'une confusion entre l'entreprise, l'économie et le chef d'entreprise, entraîne une vision de l'économie tournée uniquement vers l'entreprise, prise comme seule créatrice de valeur ».

A lire sur le blog Une heure de peine.

Billet mis en ligne le 24 novembre 2008.