L'Idies reproduit ci-dessous le communiqué qui annonce le lancement de ce mouvement :

Le Président de la République, le 14 septembre dernier soulignait que « la crise ne nous rend pas seulement libres d’imaginer d’autres modèles, un autre avenir, un autre monde. Elle nous y oblige. » L’entrepreneuriat social est l’un de ces modèles. Aujourd’hui encore à la marge, le Mouvement veut agir pour le rendre central.

Les entrepreneurs sociaux prouvent au quotidien que l’efficacité économique peut être au service de l’intérêt collectif, pour lutter contre les exclusions, garantir un juste revenu aux producteurs, aider les personnes âgées à mieux vivre, protéger l’environnement… Avec la crise, ces besoins sont plus que jamais actuels.

La création d’un fonds de 100 M€ pour l’entrepreneuriat social et solidaire dans le cadre du Grand emprunt, la mission parlementaire en cours pour le développement de l’économie sociale mandatée par le Premier Ministre, la venue de M. Yunus, invité par l’Avise et le Mouvement au prochain Salon des Entrepreneurs indiquent un début de prise de conscience du potentiel de développement, de création d’emplois durables et d’utilité sociale du secteur.

Des défis de taille restent néanmoins à relever pour développer l’entrepreneuriat social et le Mouvement veut y parvenir en menant une action forte, ambitieuse et offensive. Le Mouvement ne se contentera pas d’évolutions périphériques. Il souhaite un véritable changement de braquet, sans changement de valeurs.

« Nous voulons rendre visibles nos attentes et solutions, pour peser sur le débat public et faire bouger le cadre législatif, en faveur d’un changement d’échelle de l’économie sociale et solidaire. Financement, innovation sociale, labellisation, formation, mesure de l’impact, aides et marchés publics, fiscalité : sur l’ensemble de ces sujets structurants, nous voulons faire bouger les lignes et obtenir des avancées fortes » affirme Jean-Marc Borello, président du Mouvement des entrepreneurs sociaux et délégué général du Groupe SOS, entreprise sociale de 3 000 salariés, active sur de nombreux champs de la solidarité.

Le Mouvement des entrepreneurs sociaux souhaite être un partenaire actif des pouvoirs publics dans le développement d’une économie plus solidaire, et partie prenante d’une sortie de crise par le haut.


LES FONDATEURS DU MOUVEMENT

C. Alphandéry, B. Barrois (Okhra), JM. Borello (Groupe SOS), P. Dargent (Entreprendre), M. Dupoirieux (URScop LR), P. Frémeaux (Alternatives Economiques), H. Knecht (Flandre Ateliers), JG. Henckel (Jardins de Cocagne), JM Lécuyer (France Active), A. Mourot (Ashoka), A. Noya, C. Jacquot (Gare BTT), A. Philippe (Fondation Macif), R. Roux (Ethiquable), P. Sapy (Entreprendre), H. Sibille (Avise), C. Valadou, M. Saint-Olive, V. Seghers, T. Sibieude (Essec).

Billet mis en ligne le 20 janvier 2010.