L'Ajis déplore en effet les fuites émanant de membres du gouvernement la veille de la publication des données. Fuites qui sont la plupart du temps imprécises et compliquent le travail des journalistes.

Par ailleurs, l'association regrette la focalisation du gouvernement sur la seule catégorie A, alors que le conseil national de l'information statistique recommande de ne pas s'attacher à une seule catégorie.

Autre revendication de l'Ajis: que la publication des chiffres soit avancée à 16 heures, et non plus 17h30 pour une diffusion à 18 heures, pour que les journalistes puisse travailler dans des conditions correctes.

Mis en ligne le 25 septembre 2009.

Courrier à télécharger ci-dessous.