Indicateurs du développement durable : où en sommes nous ?

Loin d’être neutres, les indicateurs reflètent une vision de société. Ils fixent les choix sur la direction que nous souhaitons prendre et conditionnent les décisions des pouvoirs publics. Le choix d’un indicateur plutôt qu’un autre n’est pas anodin. Amorcée il y a deux ans, la réflexion lancée par le gouvernement sur ce sujet a pris deux formes :

  • Début 2008, lancement de la commission Stiglitz-Sen. Celle-ci avait pour mission d’évaluer la pertinence des indicateurs actuels de la performance économique. L’une des principales conclusions de son rapport publié en septembre dernier a résidé dans la mise en évidence des insuffisances et lacunes du PIB qui sert, pourtant, aujourd’hui de boussole à nos sociétés. Si ce constat n’est pas nouveau, nous trouvons très salutaire qu’il fasse désormais l’objet d’une reconnaissance officielle par des économistes de renom.

  • Septembre 2009, mise en place par le MEDDEM d’une commission de concertation rassemblant différents acteurs et pilotée par le CNIS et le CESE.(1). C’est à cette commission que nos organisations ont participé. Malgré des échanges fructueux, et des avancées notables dans l’élaboration du tableau de bord d’IDD (2), la méthode participative engagée n’a pu tenir ses promesses en raison d’une certaine précipitation dans laquelle ces discussions ont été conduites. Le temps long d’un débat permettant de rapprocher les points de vue est incompatible avec l’urgence dans laquelle a été organisée cette concertation.


Aujourd’hui, comment poursuivre la réflexion ?

La Conférence nationale du 20 janvier constitue pour nous une première étape de construction des indicateurs pour une société soutenable et ne peut être considérée comme un aboutissement.

Nous appelons donc à :

  • la constitution d’une commission permanente ouverte aux parties prenantes de la société civile pour continuer ce travail de façon plus approfondie et réellement participative.

  • compléter cette démarche en associant, autant que possible, aux indicateurs retenus, des objectifs et seuils d’alerte pour fixer les orientations et limites.

(1) CNIS : Conseil National de l'Information Statistique, CESE : Conseil Economique, Social et Environnemental.

(2) IDD : Indicateurs de développement durable.

Billet mis en ligne le 20 janvier 2010.