Des commissions vont se mettre en place, reflétant les préoccupations de l’association : réflexion sur les critères de scientificité, traduction institutionnelle du souci de pluralisme, participation au débat public, etc.

Le compte-rendu par Christian Chavagneux est ici.

Bilan d’étape en juin, colloque en décembre 2010. L’AFEP veut s’inscrire dans la durée. Tant mieux, la science économique a bien besoin d’un coup de jeune !

Billet publié le 7 janvier 2010