Une pétition va à l’encontre de nombreuses réactions critiques (Association des professeurs de Sciences économiques et sociales, syndicats d’enseignants) qui ont suivi la publication du rapport de la commission Guesnerie chargée de dresser un bilan des manuels et des programmes de Sciences économiques et sociales au lycée.

Cette pétition, à l’initiative d’Alain Beitone, professeur de SES en classe préparatoire et signée à ce jour par des économistes, sociologues et politistes éminents (305 univiversitaires, 2 doyens honoraires de l'inspection générale, 710 professseurs de SES), considère que le rapport Guesnerie peut constituer un point d’appui important pour les SES et qu’il peut servir utilement de base à la réflexion sur la place des SES dans la réforme du lycée. Le texte de cette pétition estime en effet que les propositions du rapport visent à mieux enraciner les SES dans l’enseignement secondaire et à renforcer la légitimité scientifique de cet enseignement.

Pétition accessible sur : www.eloge-des-ses.fr

Modifié le 9 octobre 2008.