Chèque déjeuner a été créé sous la forme d’une coopérative de consommation en 1964 par Georges Rino (syndicaliste puis futur fondateur la Mutuelle générale des Scop et président de l’Union régionale des Scop Ile-de-France) avec l’aide de centrales syndicales. Elle s’est transformée en Scop en 1972. L'émission de tickets restaurants est toujours l’activité principale du groupe qui est coleader avec Sodexho sur ce marché avec plus de 50 000 entreprises clientes et environ 1 million d’utilisateurs.

Sur le même modèle, le groupe a développé depuis 1993 le Chèque domicile, financé en partie par les comités d’entreprise pour leurs salariés. Il permet d’acheter des heures de services à domicile (ménage, repassage, petits travaux d’entretien…). Le Chèque lire, le Chèque culture, le Chèque Cadhoc, et plus récemment Domicours, filiale créée en 2003 avec la Macif, la Mutualité française et la Matmut dans le secteur du soutien scolaire à domicile, ont suivi le même modèle. Un modèle que le groupe exporte maintenant dans huit pays européens (Italie, Espagne, Hongrie, Slovaquie, Pologne…), où il a ouvert une trentaine de filiales qui n’ont pas toutes le statut coopératif.