Ce rapport (Guesnerie, 2007) a donné lieu à un débat extrêmement nourri, et à des postures très différentes, depuis un refus radical (Laval, 2008), jusqu’à un soutien à peu près inconditionnel (Beitone, 2008). L’Apses ayant finalement plutôt salué ce travail et choisi de l’utiliser pour défendre la filière. Pour une vision à peu près exhaustive du débat, on peut se reporter à la revue du Mauss permanente, au site de l’APSES, ou bien encore à l’excellent site IDIES (2008). Tous ses liens sont actifs sur le site de notre revue : http://rfse.univ-lille1.fr.

Télécharger l'article en question :