En tant que syndicat, elle joue pleinement un rôle dans le débat démocratique autour des questions économiques et sociales. Aujourd'hui, elle milite notamment pour un nouveau statut du travail salarié et une sécurité sociale professionnelle, qui propose que tout salarié, dès la première recherche d’emploi, bénéficie d’un ensemble de droits individuels, garantis au plan interprofessionnel, opposables à tout employeur et transférables d’une entreprise à l’autre.