Parmi ses revendications, figurent ces dix engagements « pour une vraie priorité au service public d’éducation », dont la scolarité obligatoire portée à 18 ans et permettant aux familles de scolariser leurs enfants dès 2 ans, une relance des zones d’éducation prioritaire (ZEP), une augmentation du financement de la recherche, une politique nationale de péréquations assurée par l’Etat pour compenser les inégalités territoriales, etc.