Attac

L’Association pour la taxation des transactions financières pour l’aide aux citoyens (Attac) poursuit son action de dénonciation du libéralisme au niveau mondial, européen, national et local.

Fondation Copernic

Créée en 1998, la Fondation Copernic est le lieu de réflexion de la gauche antilibérale. Elle publie notamment des Flash, dont le dernier s’intitule « Contrat unique de travail et flexisécurité : pourquoi s’y opposer ».

Fondation Gabriel Péri

Créée en 2004 et présidée par Robert Hue (ancien candidat du Parti communiste à la présidentielle), la Fondation Gabriel Péri publie notamment la revue Nouvelles fondations.

Fondation Charles Leopold Mayer pour le progrès de l'homme (FPH)

La Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l'homme est une fondation indépendante de droit suisse. Elle a été créée en 1982 par l'exécutrice testamentaire de Charles Léopold Mayer, Madeleine Calame, à partir du patrimoine légué par celui-ci. Elle finance des recherches et actions qui concourent, de manière significative et innovante, aux progrès des hommes par la science et le développement social. Elle œuvre notamment en faveur de l'émergence d'une communauté mondiale, rendue indispensable par la mondialisation. Elle s'efforce également de contribuer aux trois grandes mutations que l'humanité devra conduire au cours du XXIe siècle : la révolution de la gouvernance pour gérer les interdépendances d'ampleur nouvelle entre les êtres humains, entre les sociétés, entre l'humanité et la biosphère ; la recherche d'une éthique universelle de la responsabilité ; la construction d'une société durable. A cette fin, elle a développé un grand nombre de chantiers et notamment dans les domaines concernés par l'action de l'Idies, l'Initiative pour repenser l'économie (IRE) et l'Institut de rechercher sur la gouvernance.

Fondation pour l’innovation politique

Créée en 2004 et présidée par Franck Debié, la Fondation pour l'innovation politique est en quelque sorte la boite à idées de l’UMP. Elle publie des documents de travail comme par exemple celui récemment intitulé « Faut-il s’opposer au droit au logement opposable ? ».

Fondation Jean Jaurès

Créée en 1992 et présidée par Pierre Mauroy (ancien Premier ministre de François Mitterrand), la Fondation Jean Jaurès a notamment pour vocation l’étude de l’histoire de la pensée socialiste. Elle publie également des notes, dont l’une des dernières, « Les nouveaux habits de la droite française », est une analyse du sarkozysme faite par deux cadres du PS.

Fondation Robert Schuman

Créée en 1991, la Fondation Robert Schuman est un lieu de réflexion et d’information sur la construction européenne, qui soutient également les démocraties de l’Est à travers ses Centres Robert Schuman. Présidée par Jean-Dominique Giuliani, elle publie régulièrement des notes. La dernière s’intitule « Europe, comment sortir de l’impasse ? Un traité institutionnel pour l’Europe ».

Institut de l’entreprise

Créé en 1975 à l’initiative des plus grands groupes français, l’Institut de l’entreprise (IDE) est une association de promotion de l’entreprise qui rassemble aujourd’hui plus d’une centaine d’entreprises pesant « plus de 20 % du PIB ». L’IDE s’est engagé dans la dernière campagne présidentielle en proposant un chiffrage des promesses des candidats. Animée par Jean-Damien Pô, depuis le départ de Jean-Pierre Boisivon, il est présidé par Michel Péberau, président du Conseil de surveillance de BNP Paribas. L'Institut de l'entreprise anime également le site www.debateco.org qui rassemble un certain nombre de blogs d'économistes proches du monde patronal.

Institut Montaigne

Créé en 2000 par Claude Bébéar, ancien dirigeant de la compagnie d'assurances AXA, l'Institut Montaigne est un think tank indépendant qui s'affirme indépendant de toutes attaches partisanes. Ses financements, exclusivement privés, sont très diversifiés, aucune contribution n'excédant 2 % du budget annuel qui est d'environ 2,5 millions d'euros. Il réunit des chefs d'entreprise, des hauts fonctionnaires, des universitaires et des représentants de la société civile issus des horizons et des expériences les plus divers. L'Institut Montaigne élabore et diffuse des propositions concrètes de long terme sur les grands enjeux auxquels nos sociétés sont confrontées. Ces recommandations font l'objet d'un lobbying actif auprès des décideurs publics. À travers ses publications, ses conférences, ses interventions dans les médias, l'Institut Montaigne constitue un des thinks tanks les plus actifs en France dans le domaine économique et social.

Observatoire des inégalités

L’Observatoire des inégalités est un organisme indépendant d’information et d’analyse sur les inégalités. Il propose via son site et ses publications un état des lieux permanent des inégalités tout en rassemblant les analyses les plus pertinentes du phénomène. Indépendant de tout parti politique, syndicat ou entreprise, l’Observatoire cherche à engager le débat le plus ouvert possible. Il a aussi vocation à réunir des approches scientifiques provenant de différentes disciplines : économie, sociologie, etc.

La République des Idées

Créée en 2002, La République des Idées se veut un lieu de production et d’échange d’idées neuves en Europe et dans le monde. Elle entend contribuer à la modernisation politique en poursuivant les échanges et confrontations nécessaires pour comprendre le monde d'aujourd'hui et participer à la refondation de la vie intellectuelle en France et en Europe. A cette fin, au-delà de la collection d'ouvrages qu'elle anime aux Editions du Seuil, la République des idées est à l'origine de la revue La vie des idées, devenue depuis novembre 2007 le site laviedesidées.fr, magazine d'analyse et d'information sur le débat d'idées, dont l'objectif est de proposer une information de qualité sur la vie intellectuelle et l'actualité éditoriale, tant française qu'internationale, ainsi que des contributions sur les grands enjeux de notre temps, aussi bien sous la forme d'essais approfondis que d'analyses plus courtes et de discussions publiques.

RéSo

Fondée en 2004, l’association RéSo (Réformistes & solidaires) réunit des militants de la gauche réformiste. Parmi ses chantiers : la refondation de la gauche.

Terra Nova

Créé en 2008, Terra Nova est un nouvel espace intellectuel qui vise à à fédérer tous ceux qui se désespèrent de la déshérence intellectuelle de la gauche politique et qui cherchent en vain, depuis trop longtemps, une plateforme collective pour travailler sur le fond, à l’abri des joutes politiciennes, des manœuvres de courants, des enjeux de leadership. Cette fondation ambitionne de contribuer à la rénovation intellectuelle de la gauche en France et en Europe. Riche d’un conseil scientifique d’une centaine des personnalités les plus en vue de l’espace intellectuel progressiste, d’un cabinet de 250 experts et d’un réseau européen et international de think tanks partenaires, Terra Nova se consacrera à l’élaboration de propositions politiques innovantes.